“The Feel of Sweaty Fingers” – The CH LUDENS Team’s First Memories of Digital Games

by the CH Ludens Team

How did we as scientists become what we are today? Where does our interest in digital games come from? Join us on a short autobiographical journey to the ludic beginnings of the CH LUDENS team.

Continue reading “The Feel of Sweaty Fingers” – The CH LUDENS Team’s First Memories of Digital Games

Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 5 : Quand le jeu vidéo ne fait pas évènement

par Pierre-Yves Hurel


Contexte : Cet article fait partie du dossier à propos du salon lausannois “Computer”

  • Dans le premier (lien), j’ai présenté mes choix méthodologiques, le corpus étudié et les principales périodes du salon.
  • Dans le second article (lien), je relate comment cette foire était intégrée dans un contexte de rivalité régionale.
  • Dans le troisième article (lien), j’étudie les entreprises présentes sur le salon.
  • De le quatrième article (lien), je relate les ambiguités de Computer dans son adresse au grand public, ainsi que l’ouverture relative au domaine culturel.
  • Dans ce cinquième article, j’étudie la place tenue que le jeu vidéo semble avoir occupé au sein du salon.

Nous l’avons vu lors des articles précédents, le jeu vidéo n’est pas au centre de l’attention du salon lausannois de l’informatique « Computer ». Une première lecture superficielle du corpus pourrait même pousser à croire en son absence totale. Et pourtant, à y regarder de plus près du côté des illustrations, des termes génériques et des CD-ROM interactifs, le salon semble bien avoir été, un peu malgré lui, un vecteur de diffusion de jeux vidéo en Suisse romande. Continue reading Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 5 : Quand le jeu vidéo ne fait pas évènement

The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 5: When video games are no event.

par Pierre-Yves Hurel


Context : This paper is part of a dossier about the “Computer” exhibition, taking place in Lausanne 1978-2004.  

  • In the first part (link), I presented my methodological choices, the media corpus, and the main periods of  the “Computer” exhibition.
  • In the second part (link), I have shown to what extent the show became part of a regional rivalry.
  • In the third part (link), I listed the companies attending the “Computer” fair and showed its clientele.
  • In the fourth part (link), I showed the deep ambivalence of the targeted audience and the slow intrusion of cultural aspects in the exhibition.
  • In this fifth part, I will be studying the place that video games occupied at the fair.

As we’ve seen in my previous articles, video games were not exactly in the focus of attention of the “Computer” exhibition in Lausanne. At a first cursory glance, you might even think they were missing completely. And yet, on closer inspection the show does seem to have been, somewhat despite itself, a moment of dissemination for video games in French-speaking Switzerland. Continue reading The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 5: When video games are no event.

Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 4 : Aux marges : le grand public et la culture

by Pierre-Yves Hurel


Contexte : Cet article fait partie du dossier à propos du salon lausannois “Computer”

  • Dans le premier article de cette serie (lien), j’ai présenté mes choix méthodologiques, le corpus étudié et les principales périodes du salon d’exhibition.
  • Dans le second article (lien), je relate comment cette foire était intégrée dans un contexte de rivalité régionale.
  • Dans le troisième article (lien), j’étudie les entreprises présentes sur le salon.
  • De ce quatrième article, je relate les ambiguités de Computer dans son adresse au grand public, ainsi que l’ouverture relative au domaine culturel.
  • De nouveaux articles seront publiés dans les prochaines semaines.
  •  

A qui s’adresse le salon lausannois de l’informatique « Computer » ? A première vue, pour qui a lu les articles précédents, la réponse semble entendue : aux professionnels. Plus surprenants sont alors la récurrence et la vigueur avec laquelle les organisateurs doivent le répéter. C’est que, pendant des années, la foule, le tout-venant, les amateurs, le public familial doivent être explicitement rejetés… avant un revirement tardif.

Continue reading Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 4 : Aux marges : le grand public et la culture

CH Ludens Starts Collecting Historical Gaming Magazines

by Aurelia Brandenburg

Researching the history of digital games means, among other things, researching the discourses about games in gaming magazines. For that, the Bern Team of CH Ludens is starting a collection of physical copies of gaming magazines in German (primarily) published in the 1980s and 1990s. This post serves as a living document for this collection, and we will update the list below as we start acquiring individual magazine issues.

There also is a German version of this post which can be found here. Continue reading CH Ludens Starts Collecting Historical Gaming Magazines

CH Ludens beginnt mit der Sammlung von historischen Spielemagazinen

von Aurelia Brandenburg

Die Geschichte digitaler Spiele zu erforschen bedeutet, neben anderen Dingen, auch, die Diskurse über Spiele in Gaming Magazinen zu erforschen. Um diese Forschung zu intensivieren, will das Berner Team von CH Ludens eine (physische) Sammlung von Ausgaben von deutschsprachigen Gaming Magazinen anlegen, die (primär) in den 1980ern und 1990ern veröffentlicht wurden. Dieser Blogpost dient dabei als eine Art Living Document, das wir regelmässig entsprechend unserer aktuellen Anschaffungen aktualisieren werden.

Es gibt ausserdem auch eine englische Version dieses Posts, die hier gefunden werden kann. Continue reading CH Ludens beginnt mit der Sammlung von historischen Spielemagazinen

Case Study: Necronom (Lunatic Software/Linel, 1991, Amiga)

by Aurelia Brandenburg, Adrian Demleitner, Arno Görgen, Addrich Mauch, and Eugen Pfister

Monsters, space, and guns all wrapped up in a shoot-em-up – Necronom, published by Linel in 1991, first got high praises in 1990, but then never took off the way first reports in the press anticipated. With this case study, our team tried to trace the game’s development, its strange course of reception and its contents itself.

Continue reading Case Study: Necronom (Lunatic Software/Linel, 1991, Amiga)

The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 4: On the margins of “Computer”: cultural production

by Pierre-Yves Hurel


Context : This paper is part of a dossier about “Computer” exhibition.

  • In the first part (link), I detailed my methodological choices, presented the corpus of newpsaper sources and a chronology of the “Computer” exhibition.
  • In the second part (link), I have shown to what extent show was integrated into a context of regional rivalry
  • In the third part (link), I listed the companies attending “Computer” and introduce the clientele.
  • In this fourth article, I’m considering the ambivalence of targeting the show’s audience and the slow intrusion of cultural artefacts in the exhibition.
  • More articles will be published over the coming week

Who was Lausanne’s Computer trade show targeted audience? If you’ve read the previous articles, the answer seems obvious: local swiss professionals. All the more surprising is the emphasis with which the organizers had to repeat that their show was only for professionals, because crowds of enthusiasts and interested families had to be explicitly rejected for years… before a belated about-turn. Continue reading The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 4: On the margins of “Computer”: cultural production

Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 3 : Les géants, les utilisateurs et l’informatique romande à travers le temps

par Pierre-Yves Hurel


Contexte : Cet article fait partie du dossier à propos du salon lausannois “Computer”

    • Dans le premier (lien), j’ai présenté mes choix méthodologiques, le corpus étudié et les principales périodes du salon.
    • Dans le second article (lien), je relate comment cette foire était intégrée dans un contexte de rivalité régionale.
    • Dans ce troisième article, j’étudie les entreprises présentes sur le salon.
    • De nouveaux articles seront publiés dans les prochaines semaines.

Au sein du salon lausannois de l’informatique « Computer » cohabitent les « géants » venus de l’étranger et les acteurs locaux. Ces derniers sont de différentes natures : il y a d’une part les « utilisateurs » – les grandes entreprises (privées ou publiques) locales qui viennent exposer leurs projets en lien avec l’informatisation de la suisse romande, et d’autre part les jeunes pousses qui proposent leurs propres logiciels. Il est vraisemblable que « Computer » (et les autres foires) joue un rôle important en termes de networking pour les acteurs impliqués dans l’exposition – cette fonction est d’ailleurs explicité lors d’un article de 2001. Continue reading Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 3 : Les géants, les utilisateurs et l’informatique romande à travers le temps

The dawn of the German Football Management Games: Starbyte Super Soccer (1991)

by Beat Suter

The following text originally appeared here.

Starbyte Super Soccer is one of those early football management games (genre: strategy). The name had to be chosen that way because there were other products with the same name Super Soccer, for example from Nintendo. And Starbyte itself already had another soccer strategy game on offer with Soccer Manager Plus (1989). Two years later, the new soccer manager game focused on the German Bundesliga and tried to be as accurate as possible. Continue reading The dawn of the German Football Management Games: Starbyte Super Soccer (1991)

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search