Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 4 : Aux marges : le grand public et la culture

by Pierre-Yves Hurel


Contexte : Cet article fait partie du dossier à propos du salon lausannois “Computer”

  • Dans le premier article de cette serie (lien), j’ai présenté mes choix méthodologiques, le corpus étudié et les principales périodes du salon d’exhibition.
  • Dans le second article (lien), je relate comment cette foire était intégrée dans un contexte de rivalité régionale.
  • Dans le troisième article (lien), j’étudie les entreprises présentes sur le salon.
  • De ce quatrième article, je relate les ambiguités de Computer dans son adresse au grand public, ainsi que l’ouverture relative au domaine culturel.
  • De nouveaux articles seront publiés dans les prochaines semaines.
  •  

A qui s’adresse le salon lausannois de l’informatique « Computer » ? A première vue, pour qui a lu les articles précédents, la réponse semble entendue : aux professionnels. Plus surprenants sont alors la récurrence et la vigueur avec laquelle les organisateurs doivent le répéter. C’est que, pendant des années, la foule, le tout-venant, les amateurs, le public familial doivent être explicitement rejetés… avant un revirement tardif.

Continue reading Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 4 : Aux marges : le grand public et la culture

The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 4: On the margins of “Computer”: cultural production

by Pierre-Yves Hurel


Context : This paper is part of a dossier about “Computer” exhibition.

  • In the first part (link), I detailed my methodological choices, presented the corpus of newpsaper sources and a chronology of the “Computer” exhibition.
  • In the second part (link), I have shown to what extent show was integrated into a context of regional rivalry
  • In the third part (link), I listed the companies attending “Computer” and introduce the clientele.
  • In this fourth article, I’m considering the ambivalence of targeting the show’s audience and the slow intrusion of cultural artefacts in the exhibition.
  • More articles will be published over the coming week

Who was Lausanne’s Computer trade show targeted audience? If you’ve read the previous articles, the answer seems obvious: local swiss professionals. All the more surprising is the emphasis with which the organizers had to repeat that their show was only for professionals, because crowds of enthusiasts and interested families had to be explicitly rejected for years… before a belated about-turn. Continue reading The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 4: On the margins of “Computer”: cultural production

The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 3: American giants and local users

by Pierre-Yves Hurel


Context : This paper is part of a dossier about “Computer” exhibition.  

  • In the first part (link), I detailed my methodological choices, presented the corpus of newpsaper sources and a chronology of the “Computer” exhibition.
  • In the second part (link), I have shown to what extent show was integrated into a context of regional rivalry
  • In this third part, I will list the companies attending “Computer” and introduce the clientele.
  • More articles will be published over the coming weeks

At Lausanne’s “Computer” trade show, international “giants” peacefully coexist with local actors. There were the as well large local companies (private or public) who come to showcase their projects linked to the computerisation of French-speaking Switzerland as also young developers who presented their own software. It is likely that the “Computer” exhibition (like other fairs) played an especially important networking role for the actors involved in the exhibition – a function explained in this article in “Le Temps” from 2001. Continue reading The “Computer” exhibition of Lausanne. Part 3: American giants and local users

Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 2 : Esprit romand et barrière de Rösti.

par Pierre-Yves Hurel


Contexte : Cet article fait partie du dossier à propos du salon lausannois “Computer”

  • Dans le premier (lien), j’ai présenté mes choix méthodologiques, le corpus étudié et les principales périodes du salon.
  • Dans ce second article, je relate comment cette foire était intégrée dans un contexte de rivalité régionale.
  • De nouveaux articles seront publiés dans les prochaines semaines.

A l’origine du salon lausannois de l’informatique, « Computer », il y a le « Groupement Romand pour l’Informatique » (G.R.I.) qui se présente comme un groupe « d’utilisateurs » de l’informatique. On apprend sur son site internet (gri.ch) qu’il se réunit depuis 1971. Il s’agit certes d’« utilisateurs » de l’informatique, mais il faut comprendre ce terme comme on l’entendait avant l’ère de l’informatique domestique : l’objectif du G.R.I. était, et est toujours, de dynamiser le marché et de permettre aux grands acteurs locaux de rester compétitifs. Un court billet, publié le 15 juin 1971 dans le JDG, rend effectivement compte d’une première rencontre d’une centaine de personnes « représentant des entreprises, administrations, associations et écoles » de toute la Suisse romande. Les objectifs annoncés de cette association sans but lucratif et indépendante : « promouvoir et développer l’information des milieux spécialisés et du grand public », développer la formation, diffuser de la documentation, « participer à la définition de l’informatique » et enfin « protéger les intérêts » de ses membres dans le domaine informatique. Continue reading Le salon “Computer” de Lausanne. Partie 2 : Esprit romand et barrière de Rösti.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search